Galerie

Galerie en cours de construction

Nos interventions sur site

Principauté de Monaco – Jardin d’Apolline – MONACO

Expertise concernant les pathologies des bâtiments et les pathologies humaines, suite à des malfaçons ayant amené des infiltrations d’eau, intérieures et extérieures.La résidence domaniale des Jardins d’Apolline, à Monaco, sinistrée à peine cinq ans après sa livraison, sera intégralement refaite comme l’a annoncé en octobre 2017 le Ministre d’Etat. Lors d’un point presse plusieurs détails ont été révélés, dont le coût maximum de ces travaux estimés à 50 millions d’euros.

La SEMHV a été chargée de l’expertise entomologique et mycologique et d’apporter des préconisations aux diverses pathologies constatées.

Château de Mercy : Expertise des pathologies d’un bâtiment proposé au classement des monuments historiques, avant la vente du bien, en Moselle. 

Principauté de Monaco – Bâtiment Hélios – MONACO

Expertise concernant les pathologies du bâti et pathologies humaines.

Collège Bel Air – MULHOUSE, Expertise sur toute la structure bois extérieur et d’apporter des préconisations aux diverses pathologies constatées.

Château de Chamarande.

Recherche des désordres et préconisations.

Château du parc de Wesserling 68

Expertise des lieux, afin d’établir le type de désordres, leur étendue, les causes et origine, établir des préconisations et établir des mesures conservatoires ou d’urgences. Nous sommes intervenus à plusieurs reprises, avant et après traitement notamment.

Expertise sur l’ancien hôpital de Neufchâteau dans le but d’une éventuelle réhabilitation.

Caserne de Belfort

Ancienne Prison d’Autun circulaire, infestée par la mérule.

Expertise pour déterminer l’origine de l’infestation, fournir les préconisations de traitements, dans le but d’une réhabilitation sous forme d’un éventuel Musée.

VEOLIA BANQUE EUROPEENNE D’INVESTISSEMENT

 

Expertise mycologique et entomologique, à la Banque Européenne d’Investissement (European Investment Bank EIB) à LUXEMBOURG.

Ce magnifique bâtiment architectural, construit de verre, métal, bois et béton, abrite plusieurs serres où sont plantés des Camphriers Cinnamomum camphora, dans des salles en parquet de chênes.

Nous avons pu détecter deux agents biologiques de dégradation du bois, un polypore, plus exactement un Ganoderme Ganoderma resinaceum et un insecte, plus précisément un termite, le Kalotermes flavicollisqui menaçaient, notamment la partie du sol en parquet de chêne, mais également la partie structurale en bois. Ce sont deux espèces méridionales, qui se sont adaptées en serre, sous nos latitudes. Une première à cette latitude !

L’expertise de la SEMHV a permis d’identifier les espèces pathogènes et surtout d’établir des préconisations efficaces pour l’éradication des deux nuisibles et ainsi préserver le bâtiment.

Château de Pixerécourt

Eglise de Duntzenheim

Cathédrale St George

Expertise du Château de LEONARDSAU – OBERNAI

Château de Besne St Péreuse.

Ce château du XVᵉ siècle a été construit après la destruction du château féodal lors des affrontements entre Charles de Téméraire et Louis XI. Il est désormais attaqué par la mérule, dans l’une des ses caves et voûte à ogives croisées. La SEMHV a été sollicitée pour l’expertise et trouver les solutions adéquates.

Château de la Roche Guyon

Chapelle de Bredons – Albepierre

Hôtel des Roses – CHAUMONT

NOTRE DAME DE PARIS

Expertise portant sur les pathologies fongiques de charpentes de grand bâtiment nationaux, classés monuments historiques, comme Notre Dame de Paris.

Nous avions réalisé, 14 mois avant la catastrophe, l’expertise de la charpente de Notre Dame, plus connue sous le vocable de « forêt » de notre Dame.

Les bois de chêne, pourtant plus que centenaires pour certains, étaient à différents endroits, sous des fuites, plus ou moins infestés par des polypores, soit des Fuscoporia contigua, soit des Donkioporia expansa, mais de façon mineure et ne remettant en aucun cas en cause, la solidité ou la stabilité de la structure.

 

Cathédrale de Strasbourg

Site de stockage, au 2 Grand’rue à CORRAVILLERS 70 contamination fulgurante par Armillaria ostoyae sur des épicéas (Picea abies) et autres résineux, livrés en Asie.

 

Armillaria ostoyae

Mérule Expert